Accueil

Loin du répertoire des standards du jazz américain, si prisés habituellement par les groupes de jazz manouche, les Petits Mensonges, tout en célébrant la fidélité au maître historique Django Reinhardt, s’expriment au travers du répertoire des musiques tsiganes d’Europe Centrale, des swing traditionnels manouches, et des valses swing parisiennes.     

C’est ainsi que les Petits Mensonges font prendre au « Danube » sa source sur les coteaux de l’est parisien.